PAPIER FILM TEXTILE

We coat for you

Since 1689

Chercher

21.06.2021

Réindustrialisation : Quelle relance pour la France de demain ?

L’industrie est la clé de voûte de l’économie.
Céline Procop, PDG de Guyenne Papier, parle de l’importance de l’industrie dans l’économie d’un pays : « Pour 1 euro de production, les entreprises fabricantes consomment 0,7 euro de produits intermédiaires. A titre de comparaison, les métiers de services génèrent 0,4 euros (rapport Datar de 2004).
Si vous faites disparaitre l’industrie d’un pays, c’est tous les autres secteurs d’activité qui en pâtissent. On peut comparer cela aux effet en chaine qu’on observe dans la nature. Ainsi lorsque les loups furent tous chassés du Parc Yellow Stone, les cervidés abondèrent en quelques années, détruisant la flore dans des proportions inimaginées. Cet enchainement s’appelle la cascade trophique et le principe s’applique en métaphore à l’économie. »

L’industrie génère un puissant effet d’entraînement sur l’ensemble des activités connexes d’un territoire.

Quand un industriel produit et fabrique en France, il nourrit une succession d’autres métiers dans son sillage (avec des conséquences positives au local) : artisans, sous-traitants, fabricants de machine…

Avec la désindustrialisation opérée dès les années 70, c’est bel et bien un cercle vertueux qu’il faut recréer, avec des régulations adaptées et une politique d’aides pertinentes pour recréer l’industrie rurale défaite sans parcimonie au 20ème siècle.

« Quand un industriel produit et fabrique en France, il nourrit une succession d’autres métiers dans son sillage »

 

L’industrie n’a pas toujours eu belle réputation. Certains industriels ont ou continuent de mal appréhender leurs impacts globaux. Il n’en reste pas moins vrai que l’Industrie, en haut de la chaine économique, a sa place à jouer dans la souveraineté économique de demain. Deux modèles s’offrent à nous : subventionner des entreprises à n’importe quel prix, pour assurer le maintien des emplois ou bien créer un écosystème viable pour des modèles économiques adéquats.

Le plan France Relance est une feuille de route mise en place par l’Etat, pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Elle vise à redonner un souffle à l’industrie.

Aider des entreprises par le biais de subventions française ou européenne, c’est très bien, mais encore faut-il aider les entreprises qui vont bien et qui ont déjà prouvé une gestion saine et un modèle économique viable de leur société. La règlementation nationale ou européenne et la viabilité du modèle économique de chaque entreprise sont clé. Sans ces deux paramètres, les aides ne sont des médicaments louables en temps de COVID qui se transformeront en drogue dure et inefficace pour la relance de la France.

Guyenne Papier est une survivante de la désindustrialisation papetière qui a su se repositionner et vise désormais des marchés de niche. Elle a su s’ajuster et garde une position de leader européen sur son marché.